Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Conférence humanitaire pour la population de Gaza : seul un cessez-le-feu de toutes les parties mettra fin au massacre des civils

8 novembre 2023

A la veille de l’organisation à Paris d’une conférence humanitaire internationale pour la population civile à Gaza, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine appelle à des actions claires et assumées en faveur d’un cessez-le-feu immédiat, seule option pour mettre fin au massacre de la population civile gazaouie, procéder à la libération des otages, rendre possible l’acheminement de l’aide humanitaire et permettre aux structures médicales gazaouies de fonctionner.



La gravité et l’urgence de la situation appellent à une réaction immédiate et sans ambiguïté de la communauté internationale et particulièrement du président de la République française, à l’initiative de la conférence humanitaire du 9 novembre 2023.

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine rappelle que l’organisation d’une conférence destinée à annoncer des mobilisations financières sans annoncer de mesures concrètes pour mettre fin aux bombardements aveugles et disproportionnés israéliens risque d’être insuffisante et inefficace.

Depuis un mois, plus de 10 500 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza, dont plus de 4100 enfants et 2800 femmes selon le ministère de la santé de Gaza. Plus de 2000 personnes, dont un millier d’enfants, sont portées disparues [1]. En Israël, quelque 1 400 personnes ont été tuées et des milliers ont été blessées, selon les autorités israéliennes. Plus de 200 personnes, dont des enfants, ont été prises en otage et sont toujours en danger.

Un cessez-le-feu immédiat demeure la seule option pour mettre fin au massacre de la population civile gazaouie [2], procéder à la libération des otages, rendre possible l’acheminement de l’aide humanitaire et permettre aux structures médicales gazaouies de fonctionner.

Alors que l’armée israélienne a séparé la bande de Gaza en deux parties, l’enclave ne dispose presque plus d’eau et de nourriture. L’aide humanitaire qui traverse le point de passage de Rafah à la frontière égyptienne est bien trop faible. Les coupures de télécommunications par Israël empêchent la coordination et l’arrivée rapide des secours gazaouis lors des frappes disproportionnées et indiscriminées menées par l’armée israélienne.

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine souligne également l’importance d’articuler ce cessez-le-feu à un processus politique impliquant la fin du blocus illégal de Gaza, l’arrêt de la colonisation de la Cisjordanie, et la libération des prisonniers politiques palestiniens, notamment des 1100 détenus administratifs. Si la France a indiqué que les violences commises par les colons [3] “sont inadmissibles et doivent cesser” [4], elle doit systématiquement condamner les attaques de l’armée israélienne à l’encontre des civils palestiniens, tout comme les punitions collectives pratiquées à l’encontre des populations civiles sur l’ensemble du territoire palestinien. La France doit aussi condamner le nettoyage ethnique en cours en Cisjordanie : plus de 9OO palestiniens ont quitté leurs habitations par suite des violences des colons et de l’armée israélienne.

Cette situation est le résultat de l’absence d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, et ce sont les civils qui en paient le prix. La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine appelle la France et la communauté internationale à intervenir de toute urgence pour protéger les civils, et à s’attaquer aux causes profondes de ces cycles de violence.

Contact presse :

  • Pierre Motin, responsable plaidoyer, Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, 01 40 36 41 46 p.motin@plateforme-palestine.org

Notes :

  • [1] Environ 1,5 millions de Gazaouis ont été déplacés à travers Gaza depuis le 7 octobre, sur une population de 2,2 millions de personnes. Plus de 530 000 personnes ont trouvé refuge dans des infrastructures de l’UNRWA.
  • [2] Communiqué de 18 agences de l’ONU et ONG internationales : https://www.unicef.fr/article/guerr...
  • [3] Depuis le 7 octobre en Cisjordanie 161 Palestiniens, dont 44 enfants, ont été tués par l’armée israélienne, et 8 Palestiniens dont un enfant ont été tués par des colons israéliens. Plus de 900 Palestiniens ont été déplacés, dans un contexte marqué par les violences des colons et les restrictions d’accès.
  • [4] Déclaration du ministère des Affaires étrangères - La France exprime sa très vive préoccupation face au nombre de victimes civiles à Gaza (3 novembre 2023) https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/d...

Photo : le quai d’Orsay. Crédits : Elliott Brown / Flickr Creative Commons



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Rechercher par thématique
Bande de Gaza Droit international


Articles associés

30 mai 2024
Rafah, blocus étudiants et écocide
Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Positions officielles de la France Nations unies Torture et mauvais traitements Universités Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Culture / art Réfugiés palestiniens Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Occupation/annexion Diplomatie Hamas Société civile Transferts forcés Crime de guerre UE/Palestine Société française Liberté d’expression Armement Violence des colons Cour Pénale Internationale Criminalisation Impunité Climat/environnement Apartheid
18 avril 2024
Hôpital Al-Shifa, ventes militaires françaises et demande de cessez-le-feu
Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Développement UE/Israël Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Nations unies Torture et mauvais traitements Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Santé Prisonniers palestiniens Vallée du Jourdain Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Société (Palestine/Israël) Occupation/annexion Hamas Société civile Crime de guerre UE/Palestine Liberté d’expression Armement Violence des colons Climat/environnement Apartheid Guerre
11 avril 2024
« La France doit interdire le commerce avec les colonies israéliennes »
Produits des colonies Droit international Colonisation

Campagne en cours


L’agenda

Dernières publications

17 juin 2024 Ensemble, contre l’extrême droite

31 mai 2024 Européennes : quels engagements des candidats pour la Palestine ? La question palestinienne en France UE/Palestine

30 mai 2024 Rafah, blocus étudiants et écocide Analyses politiques et géopolitiques Colonisation Eau Bande de Gaza Politique française Jérusalem Autorité palestinienne Positions officielles de la France Nations unies Torture et mauvais traitements Universités Agriculture Etat de Palestine Droit international Solidarité internationale Enfance/jeunesse Histoire/analyse politique Culture / art Réfugiés palestiniens Destructions Aide internationale La question palestinienne en France Occupation/annexion Diplomatie Hamas Société civile Transferts forcés Crime de guerre UE/Palestine Société française Liberté d’expression Armement Violence des colons Cour Pénale Internationale Criminalisation Impunité Climat/environnement Apartheid


> Toutes les publications