Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Historique

Fin 1993, dix associations françaises de solidarité internationale (AITEC, Association France Palestine, Association Médicale franco-palestinienne, Amnesty International, CCFD, Cedetim, Cimade, Enfants Réfugiés du Monde, Terre des Hommes, Vétérinaires sans Frontières) ont souhaité coordonner leurs actions afin d’accompagner la création d’un Etat palestinien par la promotion des principes d’Autodétermination, de Développement et de Solidarité. Engagées de longue date dans des actions de partenariat avec des ONG palestiniennes et israéliennes, ces dix associations ont donc décidé de créer la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

En mettant en commun leurs informations, leurs expériences et leurs moyens, les associations membres visent à accroître l’efficacité de leurs actions respectives en direction du peuple palestinien.

Elles ouvrent en ce sens en soutenant les actions et revendications de leurs partenaires palestiniens et israéliens, engagés en faveur d’une paix juste et durable pour les deux peuples.

Elles ont en commun l’adhésion à la charte de la Plateforme qui affirme « la reconnaissance réciproque des États palestinien et israélien, la pleine réalisation des droits du peuple palestinien à l’autodétermination, la mise en œuvre des résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité des Nations unies, et une juste solution, fondée sur la légalité internationale, à la question des réfugiés. »

La création de la Plateforme a été soutenue par les autorités gouvernementales françaises qui s’engageaient dans le cadre du processus d’Oslo devant déboucher sur la création de l’Etat de Palestine à côté de l’Etat d’Israël. La mission de la Plateforme, soutenir le développement de la société civile pour appuyer la mise en place d’un Etat démocratique en Palestine, reste inchangée. Mais, l’état de conflit permanent accompagné d’un grignotage de plus en plus rapide du territoire palestinien par l’Etat d’Israël, a fait qu’il ne s’agissait plus seulement d’accompagner la construction de l’Etat de Palestine mais d’œuvrer au rétablissement des conditions de cette construction.

Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton imprimer

Campagne en cours


L’agenda

Dernières publications

14 février 2024 Sanctions contre des colons israéliens violents : une étape symbolique qui doit mener à la fin du commerce français avec les colonies Produits des colonies

1er février 2024 Bande de Gaza - La France doit s’assurer du respect de l’ordonnance de la Cour internationale de Justice Droit international

30 janvier 2024 La suspension des aides à l’UNRWA met en danger la vie des Palestiniens Aide internationale


> Toutes les publications