Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine

Subscribe to our mailing list

* indicates required

La charte de la Plateforme

30 mai 2005

Paris, décembre 1993,

La déclaration de principes signée par Israël et l’OLP* le 13 septembre 1993 constitue la première étape importante d’un processus devant mener à la résolution du conflit israélo-palestinien et à la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien.

Fragile, ce processus doit être renforcé dans le sens du respect de la légalité internationale : la reconnaissance réciproque des États palestinien et israélien, la pleine réalisation des droits du peuple palestinien à l’autodétermination, la mise en oeuvre des résolutions 242 et 338 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et une juste solution, fondée sur la légalité internationale, à la question des réfugiés.

On est encore loin de la reconnaissance par Israël de l’Etat palestinien indépendant, même si la reconnaissance de l’OLP constitue, pour la première fois, celle de l’existence en tant que tel d’un peuple - éclaté par la force entre l’occupation et l’exil.

Une dynamique est engagée, et nous la soutenons, comme nous soutenons ceux, Palestiniens ou non, qui s’engagent en faveur d’une paix durable et donc fondée sur la reconnaissance du Droit.

Le peuple palestinien vit aujourd’hui une période transitoire et incertaine, faite pour une part d’espoir, pour une part de doute et de détresse liés à la poursuite de l’occupation.

Dans cette période transitoire, la sécurité de la population palestinienne est toujours menacée par l’armée et les unités spéciales israéliennes, les milices paramilitaires de colons et l’existence des colonies. Le viol permanent des conventions de Genève par Israël met en péril la crédibilité, voire la poursuite, du processus engagé. La prolongation de l’occupation qui, durant vingt-sept ans, s’est notamment traduite par la spoliation, la confiscation des terres et des ressources palestiniennes, rend impossible toute perspective de développement.

Mais c’est pourtant dans cette période transitoire que commencent à se construire en partie les choix de développement de la société palestinienne dans le cadre d’un Etat souverain à venir.

Depuis l’occupation, des ONG palestiniennes ont développé une infrastructure de services de production qui tentent de pallier partiellement à l’absence d’Etat et de lutter contre les dégradations dues à l’occupation. Leur travail contribue de manière essentielle à la construction de la société civile palestinienne.

Contraintes par les circonstances à se centrer sur l’organisation de la survie, ces ONG, dans la nouvelle phase ouverte par la déclaration de principes, ont un rôle primordial et spécifique à jouer dans l’édification des diverses structures, au sein de la société civile comme dans les instances de l’Etat, et ceci en toute indépendance et de façon complémentaire.

En tant que telle, l’existence indépendante des ONG palestiniennes est indissociable du développement d’une société pluraliste, démocratique, dans un Etat respectant les différentes composantes de la société civile et les droits des citoyens.

Nous, organisations françaises de solidarité internationale et de développement, nous nous sommes engagées de longue date dans un travail de partenariat avec des associations palestiniennes.

Les principes qui fondent nos engagements et notre action dans les territoires palestiniens occupés, sont le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et les valeurs de la démocratie et de la citoyenneté.

Écoute des besoins, proximité et participation de la population, respect de la démocratie, efficacité caractérisent ces ONG palestiniennes.

C’est ce qui fonde et continuera de motiver notre engagement en faveur de ces associations comme envers les organisations de la société civile qui seront amenées à se constituer - y compris autour d’autres champs d’activité - tant les besoins à couvrir sont et seront encore importants.

En vue d’accroître l’efficacité de nos actions respectives pour le peuple palestinien et dans le respect de la spécificité de chacune de nos organisations, nous nous engageons à consolider les échanges et l’information entre nous et à mettre en synergie les ressources et les moyens dont chacun dispose.



Partager / imprimer
Bouton Facebook Bouton Twitter Bouton PDF Bouton imprimer

Campagne en cours

Image / illustration

Dernières publications

Image / illustration 29 juillet 2016 Dear Hillary, une lettre de Gaza

Image / illustration 26 juillet 2016 Non, Israël n’est pas un « modèle de sécurité » à suivre !

Image / illustration 25 juillet 2016 RÉVÉLATION : Comment le président palestinien s’est fait un ennemi des Émirats arabes unis


> Toutes les publications